Custom Search

08 - Bonnes Pratiques De Virtualisation

Ne pas confondre vitesse et précipitations
Vous allez mettre en oeuvre une nouvelle architecture : n'allez pas trop vite, un changement suffit, n'en profitez pas, du moins dans un premier temps pour tout changer de votre existant.

Bien comparer ce qui est comparable
Bien sur vous allez faire des comparaisons physique/virtuelle. Maintenant sachez de quoi vous parler. Voici le minimum que vous devez avoir égal de chaque côté :
- charge utilisateur équivalente en physique et virtuel,
- mesures prises au même moment,
- mesures réalisées sur un même site géographique,
- mesures réalisées par un même outil compatible en environnement physique ET virtuel,
- même OS,
- même niveau de patchs,
- même version des applicatifs.

Etablissez Votre référentiel de comparaison
C'est le point le plus important. En n'établissant pas ce type de référentiel, vous risquez de rencontrer une forte résistance au changement basée sur des rumeurs non-fondées.
Réaliser les actions suivantes :
- recettes fonctionnelles des applicatifs sur physique et VM (le résultat ipso facto doit etre le même),
- mesures à vide sur un physique ET une VM,
- établissez une montée en charge graduelle afin de vérifier combien une VM est capable de gérer en charge,
- etablissez des modèles types de machines virtuelles (niveau logicielle et configuration des ressources),
- ne pas hésiter à demander le retour d'expérience de votre applicatif à votre fournisseur de virtualisation,
- ne pas hésiter à demander à votre fournisseur applicatif les éventuelles bonnes pratiques en environnement virtualisés.

TOUTES CES BONNES PRATIQUES (liste non exhaustive) DOIVENT ETRE PRATIQUEES AVANT DE PARTIR EN PRODUCTION